Principaux contrats en cours - financement public


Questionnaire de validation de la démarche participative : PARTicipative Approach QUEstionnary - PARTAQUE (2020-2022)

logo Cancerpôle Grand OuestLPPL : partenaire : Responsable scientifique au LPPL : Christine Jeoffrion, UN
Financement : Cancéropôle Grand Ouest

Porteur du projet : Pr. Philippe Colombat, Université de Tours, Président de l’Observatoire sur la Qualité de Vie au Travail des soignants.
Le constat de la fréquence de la souffrance des soignants dans les services d’hématologie et de cancérologie a conduit, depuis les années 2000, à l’élaboration d’un modèle organisationnel : la démarche participative (DP). Plusieurs études quantitatives ont démontré les corrélations positives entre le management participatif et la qualité de vie au travail (QVT) des soignants et plus récemment avec la qualité des soins. Il vient également d’être démontré des liens très importants entre ce modèle et les facteurs managériaux essentiels en lien avec la QVT que sont le leadership transformationnel, la justice organisationnelle, le soutien organisationnel perçu et le soutien à l’autonomie. Cependant, à ce jour, il n’existe aucun outil pour évaluer la démarche participative, obligatoire pour la prise en charge de patients en soins palliatifs particulièrement nombreux dans les services de cancérologie.
L’objectif de cette étude est de valider un questionnaire permettant d’évaluer la démarche participative au sein des services de soins. La mise à disposition de ce nouvel outil de mesure multidimensionnel (i.e., questionnaire de Démarche Participative, qDP) permettra à la fois d’évaluer globalement la perception d’une démarche participative dans les services de santé ainsi  que l’évaluation de chacune de ses quatre composantes (i.e., formation interne, staffs pluriprofessionnels, soutien aux équipes, démarche projet).
La méthodologie mise en œuvre est mixte : quantitative (questionnaires) et qualitative (entretiens individuels et collectifs).

  • Amélioration de l'Empowerment et de la Qualité de Vie au Travail des Professionnels d’EHPAD par une Démarche Participative. (2018-2021)

logo CNRACLLPPL : partenaire : Responsable scientifique au LPPL : Christine Jeoffrion, UN
Financement : Fonds National de Prévention de la CNRACL
(Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales)
Porteur du projet : Dr Dominique Tripodi, Service de Pathologie Professionnelle et Environnementale, CHU de Nantes

Ce projet a pour objectif d’évaluer l'impact d'une intervention psychosociale visant le regain de marges de manœuvre locales et structurelles au travers d'une démarche participative sur la perception d'empowerment structurel des professionnels travaillant en EHPAD.
Il s'agit d'une étude d'intervention multicentrique contrôlée prospective randomisée, avec des EHPAD répartis en deux groupes, par tirage au sort : Groupe 1 (groupe « intervention ») composé de quatre EHPAD ; Groupe 2 (groupe « contrôle ») composé de quatre EHPAD témoins. La méthodologie mise en œuvre est mixte : qualitative (entretiens individuels et collectifs) et quantitative (questionnaires).


Programme URBINAT financé par l’Europe Horizon 2020

logo europeLPPL partenaire - Responsable scientifique : Ghozlane Fleury-Bahi, UN (2018-2023)
Financement :European Commission; Horizon 2020
Porteur : Institute for Advanced Architecture of Catalonia
29 partenaires internationaux dont 7 villes européennes
URBiNAT | Urban Innovative and Inclusive Nature focuses on the regeneration and integration of deprived districts in urban development through innovative Nature-Based Solutions (NBS) – an Urban Inclusive Nature – ensuring sustainability and mobilising driving forces for social cohesion; specifically, on “public space” and on creation of new urban, social and nature relations with and between different neighbourhoods.
To identify NBS that create relevant social, economic and environmental impact and promote human health, the consortium gathers 7 European cities that will develop the co-creation of Healthy Corridors as an innovative and flexible NBS, which integrates itself a vast array of NBS emerging from community-driven design processes. The cities will act as living laboratories, in which ecologic, cultural, social and economic impacts will be assessed.
Contribution of the LPPL to the project : Studying how NBS could contribute to quality of life and well-being in deprived urban areas.
 
  • ReLev : Reconstruction des territoires : leviers pour anticiper les catastrophes naturelles (2018 - 2021)
ANR logo modifiéLPPL partenaire - Responsable scientifique : Oscar Navarro, UN.
Financement : Agence Nationale pour la Recherche – AAPP OURAGANS 2017 Catastrophe, Risque et Résilience
Porteur : CEREMA
Partenaires : École des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP), Université de Lorraine, Université Paris Sud - Paris 11, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Suite aux passages des ouragans Irma et Maria aux Antilles en novembre 2017, l’Agence Nationale de la Recherche a lancé un appel à projet 2018 « Ouragans 2017 – catastrophes, risques et résilience ». Ce projet s’inscrit au sein d’un défi majeur du 21ème siècle qui consiste à proposer des adaptations pour des sociétés futures plus résilientes aux risques. Le projet ANR ReLev interroge la préparation des modes organisationnels de la reconstruction post-catastrophe visant à faire émerger des scénarii de reconstructions par les acteurs/populations locaux. Il s’inscrit dans le contexte issu des cyclones Irma et Maria aux Antilles et Harvey aux États-Unis et s’ouvre à différents types d'aléas (ouragans, inondation, submersions marines).
En visant à poser les bases d’une méthodologie pour améliorer la préparation des territoires à la reconstruction suite à des catastrophes naturelles, ReLev s’inscrit dans l’appel à projet Ouragan 2017 en traitant les deux thématiques suivantes :
-    Reconstruction et adaptation des systèmes pour faire face aux prochains événements météorologiques extrêmes,
-    Etudes et analyses d’impact, modèles et amélioration des connaissances sur la vulnérabilité des territoires, et des citoyens en situations climatiques extrêmes, prenant en compte notamment l’intégration de différentes vulnérabilités.
 
  • Enquête sur les Pratiques et les Logiques d’Action en matière de Lutte Anti-Vectorielle –EPLA-LAV (2017-2021)

logo anses 3LPPL porteur - responsable scientifique : G. Fleury-Bahi, UN
Financement : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES)
Partenaires : UMR 7300 ESPACE ; Centre François Viète (CFV EA 1161) ; Observation Régional de Santé des Pays de la Loire, UMR MIVEGEC

L’objectif est de recueillir des informations concernant les croyances, logiques d'actions et pratiques de différentes populations (population générale et professionnels de santé) de la façade atlantique afin de les transformer en connaissances scientifiquement avérées et politiquement utiles à la prévention des risques entrainés par l'arrivée et l'implantation d'Ædes albopictus, vecteur potentiel de maladies virales (dengue, chikungunya).
Pour ce faire, deux études seront menées auprès de professionnels de santé, ainsi que deux études auprès d’échantillons issus de la population générale. Pour chacune des deux populations, une étude qualitative (entretiens, monographies, retour d’expérience, observation de terrain) et une enquête quantitative (questionnaires) seront menées. Les données seront recueillies au long de la façade atlantique de la France métropolitaine (Loire Atlantique, Charente-Maritime et Vendée), ce choix étant défini par la dynamique spatiale d'Aèdes albopictus, le rythme de son installation, les différentes techniques ou pratiques utiles à la LAV déjà mises en place, ainsi que le rôle et l'enrôlement des populations concernées.
Ce projet interdisciplinaire associe des psychologues sociaux, anthropologues, sociologues, entomologiste et médecins épidémiologistes.

  • Mesures Subjectives et Activation Physiologique dans la Régulation émotionnelle : MesSAPhyRE (2017-2019)                                         

 LPPL Porteur : responsable scientifique: Delphine Rommellogo U Nantes 2, UN           
 Financement : Université de Nantes.
 Partenaire : SPHERE EA 4275.

Les compétences émotionnelles sont impliquées dans le bien-être, la santé  mentale mais aussi la santé physique de l'individu. L'objectif général de cette étude exploratoire, est de développer une méthodologie expérimentale fiable nous permettant de mieux comprendre les processus d'ajustement à l'œuvre dans la régulation émotionnelle en s'appuyant sur la possible dissociation entre le ressenti subjectif de l'individu et les patterns d'activation physiologique qui lui sont propres lorsqu'il est confronté à une situation chargée émotionnellement.
 
  • Injonction à se Former et à s’Adapter ( INFORMA - 2017-2020)
                               LPPL : partenaire : Responsable scientifique au LPPL : André Ndobo, UN
logo région PDL 2 Financement : Région Pays de la Loire (fonds gérés par E.S.O).
Porteur : ESO, UMR CNRS, 6590 - Université d'Angers.
Partenaires :7 partenaires de la région et 2 partenaires nationaux :  CENS (Nantes), LEMNA (Nantes), CREN (Nantes et Le Mans), LPPL (Nantes & Angers), GRANEM (Angers), DCS (Nantes), GAINS (Le Mans), LIPHA (Paris Est), Centre Max Weber (Lyon).

    Dans le cadre de la réforme du Compte Personnel de Formation (CPF), le projet INFORMA tente de relever plusieurs paris : 1) saisir la manière dont les acteurs s’approprient ou rejettent l’injonction à se former et à s’adapter. Dans une approche compréhensive, le projet cherche à mettre en évidence les déterminants qui en ouvrent ou en ferment l’accès, en portant attention aux raisons du non-recours et au décrochage en cours de formation professionnelle continue (FPC), 2) confronter les effets escomptés aux effets constatés de la formation professionnelle continue (FPC) par ceux et celles à qui elle est destinée, 3) relever par quels processus la formation s’est progressivement imposée comme la seule solution contre le chômage et l’instabilité des parcours professionnels en analysant les arguments et les mots d’ordre mobilisés pour la justifier (mobilité, innovation sociale, autonomie, responsabilisation, employabilité, adaptation, polyvalence, etc.), 4 )interroger les financeurs de la formation professionnelle continue, des employeurs et des responsables de ressources humaines qui acceptent de parler de leur usage de la formation et de ses possibles implications sur leur propre travail et la gestion de leurs salariés.
En savoir plus
 
  • AAP Approche Cognitivo-Émotionnelle des situations de Bullying (ACÉB) (2017 - 2019)

logo Université Angers      LPPL porteur - responsable scientifique  :  Catherine Potard, UA
   Financement : Université d'Angers

Le harcèlement scolaire est de nos jours largement identifié comme un enjeu de santé publique de par ses conséquences dévastatrices sur la santé des élèves. En revanche, moins connues sont les interactions entre les niveaux de régulation cognitive, émotionnelle et comportementale chez les adolescents impliqués dans ce type de violence, que ce soit en tant qu'agresseur, victime ou témoin (passif, proactif ou réactif). Ce projet se centre sur  l'étude concomitante de déterminants cognitivo-comportementaux (fonctions exécutives, coping) et émotionnels (empathie, tolérance à  la  frustration) dans un modèle interactif et dynamique, comme voie potentielle (et prometteuse) de (1) compréhension du processus de harcèlement scolaire et (2) de guidance à l'entraînement aux compétences psychosociales chez les adolescents concernés. Mots-Clés : bullying, fonctions exécutives, empathie, tolérance à la frustration, coping.
 
  • Nature4Cities : Nature Based Solutions for re-naturing cities: knowledge diffusion and decision support platform through new collaborative models -  N4C (2016-2020).
logo UE modifiéLPPL partenaire - responsable scientifique : G. Fleury-Bahi, UN
Financement : Commission Européenne ; Horizon 2020 pilier 3, Smart and Sustainable Cities ; RIA - Action de recherche et d'innovation.
Porteur: NOBATEK
Partenaires : programme associant 26 partenaires européens.
https://www.nature4cities.eu/

Le projet N4C vise à développer une base de données scientifique et un outil opérationnel pour l’évaluation de l’efficacité technique, économique et en termes de santé et de bien-être des solutions basées sur la nature (NBS: Nature Based Solutions).
Contribution du LPPL :
  - Comprendre comment les NBS sont susceptibles de jouer un rôle en termes d'amélioration de la QDV et du bien-être en ville
 - Développer un outil basé sur des indicateurs de QDV à évaluer impacts individuels et collectifs des NBS
 - Généraliser l’analyse et la méthode à différents contextes nationaux et culturels en Europe
 
  • Com2SiCa : COMprendre et SImuler les COMportements humains sur des territoires en situation de CAtastrophe : de l’analyse à l'anticipation (2017 - 2021)
logo ANR modifiéLPPL partenaire - Responsables scientifiques : Oscar Navarro et Abdel Halim Boudoukha, UN
Financement : Agence Nationale pour la Recherche

Ces quarante dernières années ont été marquées par un accroissement important du nombre de catastrophes, révélant la complexité de ces événements et de multiples causalités (physiques,  biologiques,  technologiques  et  humaines).  Ces  tendances  ne  devraient  pas  s’inverser  dans  les  années  à  venir,  car  les  facteurs  de  risque  restent  nombreux. Les populations ignorent souvent de quelle  façon  elles  doivent  agir  ou  réagir  en  situation  de  catastrophe  et  certains  comportements  s'avèrent inappropriés  par  rapport aux réactions préconisées par les acteurs opérationnels. Le projet Com2SiCa vise à relever ces défis en couvrant 3  volets  fondamentaux de  la recherche: acquisition et  analyse  de  données réelles permettant  l'identification, la  description  et  la classification des comportements  humains ; modélisation mathématique de la dynamique spatiotemporelle  des comportements ;  développement  d'une plate-forme  web  cartographique  de  simulation  des  réactions  humaines destinée à  la communauté  scientifique et professionnel en charge de la sécurité et sûreté des citoyens. Deux terrains d'étude sont retenus : un tsunami local sur le littoral azuréen et un accident technologique sur l'agglomération havraise. Pour réaliser ce projet, le consortium rassemble des chercheurs géographes, psychologues, mathématiciens,  informaticiens,  géophysiciens  et  des  partenaires  institutionnels et opérationnels en charge d'assurer la sécurité et la sûreté des citoyens et des territoires.
 
  • PEDALO - Les espaces naturels protégés dans le contexte du changement global auront-ils les pieds dans l’eau ? (2016-2018)
logo fondation FranceLPPL: Partenaire. Responsable scientifique LPPL: Oscar Navarro, UN
Porté par LETG, Nantes
Financement: Fondation de France.

Le projet PEDALO vise à repenser, dans un contexte d’élévation du niveau marin, le devenir des espaces naturels protégés situés sur la côte ou en position rétro-littorale. Espaces marginaux dont les limites marines et/ou terrestres sont constamment questionnées par la réglementation et les pressions exercées par l’urbanisation, ils sont aussi les premiers impactés en cas de submersion marine ou d’érosion. Leur marginalité est aussi le résultat des moindres enjeux qui pèsent sur eux, la société et les acteurs étant prioritairement préoccupés par le devenir des espaces urbanisés. Dans ce contexte, le projet PEDALO propose de centrer son approche sur des territoires à la biodiversité importante, reconnue, puisqu’ils sont protégés, constituant des réserves naturelles nationales de premier ordre. A partir de la création de trajectoires paysagères de ces espaces, conjuguées à des entretiens auprès des acteurs de terrain et des riverains, l’objectif de ce projet est de comprendre le processus d’attachement que ces populations ont développé vis-à-vis de ces sites, les représentations qu’ils en ont pour imaginer les perspectives d’évolution que ces espaces patrimonialisés peuvent vivre à l’horizon 2050.
 
  • Evaluation de la vulnérabilité et Adaptabilité aux RISques côtiers. Approches intégrée psychologie/géographie - AAP EVADRISK phase 2  (2017- 2019).                            
LOGO UNLPPL porteur - responsable scientifique  : O. Navarro, UN
Financement : Université de Nantes 
Partenaire : LETG Nantes
                              

Ce projet s'intéresse à l'évaluation de la vulnérabilité  physique et sociale des territoires face aux risques côtiers, Notre objectif est de construire une méthode d'analyse intégrée, associant la prise en compte des dimensions psychologiques et géographiques de perception des risques, d'adaptation et de relations au territoire. Le projet propose de  traiter tant l'érosion que la submersion marine, afin de produire des outils d'aide à la décision et de gestion des risques.

ATLANTYS (2015-2018)
logo R PDL LPPL partenaire – responsable scientifique : Nicolas Roussiau, UN
Porteur Centre François Viète
                                Financement : Région des Pays de la Loire

Se donnant pour objectif d’étudier de manière analytique et critique les fondements et les ressorts de l’imaginaire de la mort de l’humanité ou de la fin du monde, il se veut notamment une réflexion utile au sein des débats contemporains sur l’avenir de la planète et de ses populations. Les travaux menés au sein du programme ATLANTYS mettent en relation différentes questions comme la relation des populations avec leur environnement naturel, leur réaction face aux désastres ou catastrophes de grande ampleur qui émaillent leur histoire, l’expression et les représentations de l’angoisse de la disparition collective, les comportements ou réponses des sociétés humaines face à cette angoisse ainsi que les points de convergence ou de conflit entre croyances irrationnelles, conceptions religieuses et discours scientifique.
ATLANTYS Rapport de recherche Axe 1-3
En savoir plus
 
  • Enfance et jeunesse - ENJEUX (2015-2020) :
                                LPPL : partenaire
logo R PDLFinancement: Région Pays de la Loire (fonds gérés par le CERHIO)
Porteur: CERHIO, Université d'Angers. Partenaires: 18 partenaires régionaux

Le programme couvre cinq champs scientifiques interconnectés autour de la thématique « Enfance et Jeunesse » à partir de problématiques novatrices à la fois bien identifiées et complémentaires. Le LPPL est principalement impliqué dans les axes : enjeux de santé publique, filiations et familles,  droits et citoyenneté.
Allocation de thèse régionale Région des Pays de la Loire ( 2016-2019) - soutenance thèse prévue en 2019 - Mary Guillard - Directrice de thèse : Ghozlane Fleury-Bahi, UN.
 
 LOGO rpdlEtude des déterminants psychologiques de l'adaptation au changement climatique : effets de la distance psychologique, du risque perçu et de l'attachement lieu.

Principaux contrats en cours - financement privé


 
  • Projet COMPQUAHD : COMPétences des auxiliaires de vie pour une meilleure QUAlité de vie des adultes atteints de la maladie de Huntington vivant à Domicile (2019-2021)

logo Groupama Loire BretagneLPPL : partenaire : Responsable scientifique au LPPL : Christine Jeoffrion, UN
Autres partenaires : Association Huntington France, Fondation Maladies Rares (BRAIN-TEAM), APF France Handicap Pays de Loire, CEFRAS (Centre de Formation et de Recherche à la relation d’Aide et de Soins).
Financement : Groupama Loire Bretagne.
Porteur du projet : Pr Christophe Verny, Centre de référence des maladies neurogénétiques, Filière BRAIN-TEAM, CHU d’Angers.
En matière de maladies rares, les recherches et le développement de la thérapeutique ne vont pas sans une interface avec le secteur médico-social, notamment pour ajuster les modalités d’accompagnement des personnes limitées dans leur vie à domicile. Or les auxiliaires de vie méconnaissent les maladies rares neurodégénératives, en particulier, la maladie de Huntington, et, en conséquence, ne répondent que partiellement au soutien attendu par les patients à domicile et par leur(s) aidant(s). Cette étude se décline en deux grands axes : 1) Evaluer les besoins et désirs d’accompagnement dans la vie quotidienne à domicile des patients « Huntington » et de leurs aidants familiaux, 2) Identifier les compétences spécifiques mises en œuvre par les auxiliaires de vie dans le contexte de la maladie de Huntington. L’objectif in fine est de permettre d’améliorer la qualité de vie des adultes atteints de la maladie de Huntington vivant à Domicile grâce à une meilleure connaissance des différents types de compétences que les auxiliaires de vie ont à mettre en œuvre dans ce contexte spécifique.

  • Cognition sociale dans la maladie de Huntington: Etude cognitive et par imagerie cérébrale morphologique et fonctionnelle  (2013-2017) :
                               Financement: l'Association Huntington France.Porteur: LPPL Partenaires: INSERM (UMR 1083) - CNRS UMR 6214 - BNMI (Université d'Angers), CHU d'Angers, Unité INSERM-logo association HUTINGFONEPHE-Université de Caen (U1077), CHU de Caen.
Responsable scientifique au LPPL : Philippe Allain, UA.
Cette étude vise à caractériser la nature et la sévérité des troubles de la cognition sociale susceptibles de rendre compte des modifications du comportement observables dans la maladie de Huntington. Elle vise aussi à mieux comprendre l'évolution et les bases neurobiologiques de ces troubles de la cognition sociale afin d'améliorer le diagnostic, le pronostic et la prise en charge des patients.
 
  • Thèse en contrat CIFRE avec la société Airbus Industries  ( 2017-2020) soutenance prévue en 2020 - Alison Caillé - Directrice de thèse : Christine Jeoffrion, UN : MANagement et Innovation Sociale : Modélisation des Déterminants individuels et organisationnels de la QUAlité de Vie au travail et de la PERFormance.
 logo AIRBUS
L'évolution du monde du travail et la coexistence au sein des organisations de salariés de générations et de cultures différentes a conduit les dirigeants  d'entreprises à interroger les modes d'organisation et de  management afin de maintenir leur structure non seulement viable mais plus performante qu'elle ne l'était. Le site nazairien d'AIRBUS Opérations SAS a mis en place,depuis plus d'un an, une grande innovation sociale au sein de l'une de ses entités, en partant du constat qu'il fallait « faire confiance aux salariés». Entreprise libérée ou responsabilisante, une structure-pilote y fonctionne depuis septembre 2015 comme une « mini- usine» au sein de laquelle les salariés sont  responsabilisés ,c'est-à-dire qu'on leur offre une grande marge de manœuvre relative à l'organisation de leur travail. Ce projet a pour objectif d'analyser les leviers et les résistances liés à la mise en place de cette nouvelle organisation de travail au sein d'une entité d'AIRBUS Opérations SAS afin de mesurer les possibilités de généralisation à l'ensemble du site nazairien, voire sur d'autres sites d'AIRBUS. Il aboutira à une modélisation des déterminants individuels et organisationnels de la qualité de vie au travail et de la performance. Mots-clé : management, leadership, innovation sociale, entreprise libérée, qualité de vie, organisation, performance, travail, intergénérationnel, représentation sociale, changement organisationnel, santé au travail, régulation émotionnelle, stratégies de coping.
 
  • Thèse en contrat CIFRE avec la société Franz Dorner Formation (2016-2019)  (soutenance prévue en 2019) - Kristina Beauvivre - Directrice de thèse : Ghozlane Fleury-Bahi, UN.
logo Franz Dorner
Projet de modélisation des processus reliant « bonnes pratiques de management»  BPM), performance et risques psycho-socio-organisationnels, au service du développement d'outils validés de diagnostic et d'intervention.
 
  • Thèse en convention CIFRE avec l’Association Prévention Routière (Paris - 2017-2020 – soutenance prévue en 2020) -  Anita Bec-Gerion Directrice : S.Gaymard, UA
Prises de décision et risques routiers : Recherche sur la personnalité et les caractéristiques régionales.
prevention routiere
La prévention routière est un enjeu majeur du XXI ème siècle. Malgré une baisse considérable du taux d’accidents depuis les années 1970, en 2016, on observait encore 3477 personnes tuées sur les routes. Cependant  il y a des disparités en France. En effet, certains départements sont beaucoup plus touchés que d’autres (ONISR, 2011), et ce malgré le nombre important de campagnes de prévention nationale. Ce projet vise donc à approfondir la connaissance de ces disparités départementales ou régionales au travers de l’étude des processus décisionnels de prise de risque et de l’étude de la personnalité. Une meilleure connaissance de ces aspects pourrait être, par exemple, bénéfique dans la mise en place des campagnes de prévention locales (Vaa et al., 2004). Si peu de recherches abordent ces aspects en France, on trouve à l’étranger des études qui s’intéressent à «l’approche géographique de la personnalité » (Allik & McCrae, 2004; Campbell, 1968; Oishi et al., 2015). On note également la présence d’études sur les associations entre personnalités et accidents (Tao et al., 2017; Ulleberg & Rundmo, 2003; Vavrik, 1997) ainsi que sur la thématique « géographie et accident » (Abdalla et al., 1997; Edwards et al., 2006; Hosking et al., 2013). L’objectif de ce projet est donc de clarifier les interactions entre ces différents domaines. Pour cela, nous allons nous appuyer sur l’étude de la personnalité à partir du modèle des Big Five (Costa & McCrae, 1992), et sur la théorie du Locus of Control (Rotter, 1966) et ses prolongements (Özkan & Lajunen, 2005). Pour approfondir l’approche de la prise de risque, nous allons nous baser sur la théorie de la conditionnalité qui permet d’identifier des « prises de risques calculées » (Gaymard, 2014) et l’évaluation de la prise de risque en général, au travers de la théorie des jeux et de l’utilité espérée (Kahneman & Tversky, 1979; Savage, 1954; Von Neumann & Morgenstern, 1953).
 
  • Thèse en convention CIFRE avec l’Association Maison des Adolescents du Gard (MDA30) - (2017- 2020 – soutenance prévue en 2020) - Boris Goujon - Directrice  de la thèse : Sandrine Gaymard, UA (80%)    - Co-encadrement : Emmanuel Jovelin (Université de Lorraine) (20%). Radicalisation et risques : au cœur de la pensée et des pratiques du travail social.
MDA30
Cette thèse porte sur le travail social et la radicalisation, un problème sensible dans l’actualité politique. Nous nous intéressons à la façon dont les travailleurs sociaux s'approprient ce phénomène et l'intègrent à  leur profession et à leurs pratiques. Ce sujet de thèse qui s’inscrit à la confluence de plusieurs approches théoriques :   Les représentations sociales et le champ du risque  (Gaymard, 2012 ; Joffe, 2003); La théorie de la conditionnalité (Gaymard, 2009, 2014) ; Les travaux dans le champ des normes sociales de jugement (Jellison & Green, 1981),  se donne pour objectif de comprendre les rapports qu'entretiennent les travailleurs sociaux avec l'objet « radicalisation » de par leurs expériences et pratiques professionnelles. Ce rapport à l’objet apparaît complexe à cause de leurs missions et postures entre l’intervention sociale et l’intervention sécuritaire (Verba, 2015). Questionner la représentation d'un tel objet permettra donc d'apporter un éclairage sur les opinions, les  croyances, les valeurs, l'idéologie  que ces professionnels portent sur la radicalisation, et les conséquences que cela entraîne sur différents plans : pratiques éducatives, évaluation du risque, prévention, mais aussi sur l'identité professionnelle, les rapports aux pouvoirs publics, etc.

 
  • Projet Tilt au poker en ligne 2017 : extension des recherches (2017-2018)
image PMULPPL porteur - responsable scientifique : Emeline Chauchard, UN
Financement : Pari Mutuel Urbain - PMU
Partenaire : Université de Toulouse 2 Jean Jaurès

PMU: A travers trois études, ce programme a pour objectif d'avoir un outil mesurant le jeu excessif adapté aux joueurs de poker, puis de mieux connaitre le Tilt (perte de contrôle cognitive, émotionnelle et comportementale que les joueurs cherchent à maitriser) et ses relations avec le jeu excessif et les croyances irrationnelles. L'objectif à plus long terme est de pouvoir proposer une action de prévention du jeu excessif ciblant le tilt, et d'adapter les pratiques thérapeutiques aux joueurs de poker.
Les 3 études :
- Validation du Problem Gambling Severity Index (PGSI) dans une population de joueurs de poker en ligne
- Évaluation de la conscience du Tilt (perte de contrôle cognitive, émotionnelle et comportementale que les joueurs cherchent à maitriser) chez les joueurs de Poker en ligne
- Étude des relations entre le jeu excessif, le Tilt et les croyances irrationnelles.
 
  • Tina et Toni
addiction suisseLPPL partenaire - responsable scientifique : Emeline Chauchard, UN
Financement et porteur  : Addiction Suisse

Tina et Toni est un programme orienté sur le développement des compétences psychosociales des enfants de 4 à 6 ans. L'objectif à long terme est la prévention des conduites addictives. Notre recherche vise à évaluer la faisabilité du programme puis son efficacité.  
 En savoir plus

Quelques contrats terminés


 
  • Longévité, Mobilité, Autonomie : de l'analyse et optimisation des capacités fonctionnelles à l'intégration aux territoires des personnes âgées  - LMA (2014-2017) :
LPPL partenaire - responsable scientifique : Fabienne Colombel, UN
Financement: Région Pays de la Loire  -
Porteurs: laboratoire MIP, université de Nantes et CHU de Nantes
Partenaires: LPPL; ESO, CENS, LIOAD, Université de Nantes; Irccyn, Ecole Centrale de Nantes
.

Le projet vise à étudier l'influence sur la mobilité, l'autonomie et la qualité de vie des personnes âgées, de l'augmentation de l'espérance de vie des populations observée notamment au niveau européen, national et particulièrement en Région Pays de la Loire. Il s'agit d'un programme de recherche interdisciplinaire associant des travaux expérimentaux menés sur l'animal aussi bien que chez l'Homme,  au niveau individuel et collectif (à l'échelle du territoire). télécharger le rapport final.
 
  • Représentations sociales et mobilité urbaine durable. Etude de la transformation des représentations et des comportements des usagers de la route dans la perspective de généralisation du 30km/h :
Thèse en contrat CIFRE avec la ville d'Angers (Soutenance prévue en octobre 2015); 
Cette recherche s'inscrit dans le cadre des représentations sociales comme prisme analytique de l'acceptation des politiques publiques appliquées aux problématiques de mobilité urbaine durable. Face à la généralisation du 30km/h par la Ville d'Angers, nous cherchons à saisir les déterminants psychosociaux en jeu dans les pratiques à l'égard du dispositif. Nous nous intéressons notamment au lien que la mobilité urbaine entretient avec l'amélioration de la qualité de vie et la construction de quartiers idéaux.
 
  • Perception visuelle et Interaction en Environnement Virtuel - PERCEIVE (mai 2015 - décembre 2016) :
Porteur LPPL - responsable scientifique Emmanuelle Ménétrier, UA
Financement: Université d' Angers
Partenaires: LARIS (EA 7315), CHU Angers, CEREMA.

Il s'agit d'étudier l'effet des connaissances sur la production d'interactions adaptées avec l'environnement dans lequel se trouve le sujet et ce, grâce à l'immersion dans des environnements virtuels. De cette manière, l'effet des connaissances est abordé de deux façons complémentaires, par le biais des connaissances expertes d'une part, et d'une altération des connaissances, causée par des atteintes cérébrales, d'autre part. Une attention particulière est allouée aux traitements cognitifs de nature perceptive, du fait de leur rôle essentiel dans la production d'interactions adaptées à l'environnement. Téléchargez le rapport final.
 
  • Parcours de mobilité des personnes âgées: construction méthodologique intégrée d'un programme de recherche - MOBINT (2015 - 2016) :
Porteur LPPL - responsable scientifique Fabienne Colombel
Financement: Université de Nantes
Partenaires: CENS, ESO, MIP (Université de Nantes) et Unité d'investigation Clinique du Pôle hospitalo-universitaire de Gérontologie Clinique (CHU Nantes).

Ce projet s'engage dans une perspective pluridisciplinaire (sociologie, psychologie, géographie, santé) en d'approche des mobilités des personnes âgées non-dépendantes. L'objectif est de co-construire un protocole méthodologique intégré commun qui anticipe les croisements et qui permet de nous accorder sur un vocabulaire et des outils communs pour une analyse riche car croisée.Téléchargez le rapport final .
 
  • Bronzer en Chine, une norme corporelle émergente ? (2014-2016) :
LPPL Partenaire - responsable scientifique Sandrine Gaymard
Financement: Région Pays de la Loire (fonds gérés par la MSH Ange Guépin)
Porteur: ESO-Angers


Le projet a la volonté de comparer différentes situations de pratiques de bronzage, afin de produire la première étude sur les logiques de circulation d'une nouvelle norme vers la Chine ainsi que sa réception, voire son appropriation par certains individus.en savoir plus
 
  • Démence et Utilisation d'outils  - DUO (2012 - 2016) :
Porteur LPPL 
Financement: Agence Nationale de la Recherche
Partenaires: CHU d'Angers ; EMC (EA 3082), Université Lyon 2-Lumière.


Cette recherche vise deux objectifs. Il s'agit d'une part de préciser la nature et la sévérité des troubles praxiques dans la maladie dAlzheimer et maladies apparentées et, d'autre part, de proposer une batterie d'évaluation des troubles praxiques utilisable en pratique clinique pour faire un diagnostic de qualité, suivre la progression des difficultés et/ou participer à la décision d'un placement en institution
 
  • Outils et vie quotidienne: du handicap à l'autonomie-OVQ (2012-2016) :
Porteur: LPPL
Financement: Région Pays de la Loire
Partenaires: CHU Angers ; Centre des Capucins Angers ; Centre de l'Arche Le Mans ; UBS ; laboratoire EMC EA 3082, Lyon 2.


Cette recherche porte sur les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et les enfants atteints de dyspraxie, ayant des difficultés dans leurs gestes du quotidien.