• Campus Tertre

Soutenances Thèses 2018 :

  • Priscilia Chevreau
"Médiation musicale dans la maladie d’Alzheimer. Une étude de son impact sur la mémoire autobiographique et la remédiation des capacités cognitives et de la communication"
Direction de thèse : Philippe Allain
le 18/12/2018 à 14h00
Maison de la Recherche Germaine Tillion
Amphi Germaine Tillion
5, bis boulevard Lavoisier
49045 ANGERS Cedex 01

Résumé : Le développement des traitements non pharmacologiques est, à l’heure actuelle, un axe privilégié dans  la prise en charge de la maladie d’Alzheimer (MA). Afin d’étayer les données de la littérature concernant  l’influence  de  la  musique sur la mémoire autobiographique, nous avons  construit  un paradigme d’évaluation, les «musiques-indices », par analogie à la méthode des « mots-indices ». Cette méthode nous a  permis de mettre en évidence des résultats originaux concernant  la qualité des souvenirs retrouvés par les sujets atteints de MA grâce aux « musiques-indices ». Puis, nous avons poursuivi par 2 autres études sur les récits de souvenirs en nous centrant sur des analyses psycho-linguistiques. La  première concerne une étude de groupe pour lequel nous avons analysé les récits de souvenirs d’après  leur construction (catégorie de mots et style de discours utilisés). Les résultats ne témoignent pas d’une  construction différente entre les 2 modalités (mots et musiques-indices). Les résultats nous permettent seulement d’objectiver les troubles du langage des patients. En revanche, privilégiant une description de  cas pour la troisième étude, nous avons  pu questionner une  amélioration de la pragmatique du  discours dans le contexte musical. Enfin, le dernier objectif était de développer une étude comparant la remédiation musicale à la remédiation cognitive plus standard dans un essai randomisé-contrôlé. Les résultats  attestent de  bénéfices cognitifs et comportementaux  qui sont plus marqués à la suite des séances de remédiation  musicale. Ces séances ont  également pu montrer une amélioration de la communication sur le versant de la pragmatique venant corroborer l’hypothèse émise lors des études 2 et 3. Nos travaux ont donc permis de préciser des données scientifiques concernant l’influence de la musique sur les compétences de mémoire autobiographique, ainsi que d’ouvrir des perspectives de son  influence  sur  les  capacités de  communication et  en particulier la  pragmatique du langage. Nos  méthodes (techniques des « musiques-indices » et la remédiation musicale) ont  des implications thérapeutiques directes qui peuvent être utilisées en pratique clinique.

 
  • Christine Faye-Dumanget

"L’épuisement estudiantin : Approche clinique, psychopathologique, épidémiologique et psychothérapeutique  TCC du syndrome de burnout académique".
Direction de thèse : Abdel Halim Boudoukha
Vendredi 14 décembre 2018 à partir de 10h30
Salle C248 Censive - Université de Nantes
Résumé : En santé mentale, la population étudiante constitue un groupe vulnérable en termes de détresse ou de souffrance psychologique. Les risques anxiodépressifs font partie des troubles souvent identifiés. Le stress est également particulièrement prégnant et l’épuisement représente la première cause de fragilité psychologique. Les recherches internationales qui s’intéressent à la santé psychique des étudiants décrivent ce phénomène sous le terme de burnout académique (BOA). Cette souffrance reconnue dans le milieu professionnel est transposable au monde des études. Elle reflète un processus tridimensionnel dont les composantes sont l’épuisement psychique, le cynisme et la réduction ou la perte du sentiment d’efficacité lié aux études. Si de nombreux travaux internationaux s’intéressent au BOA, il n’existe pas d’outil validé en français, ce qui complique la possibilité de mener de telles études systématisées dans des pays francophones. L’objectif consiste à rendre compte du phénomène du point de vue clinique, à valider un outil psychométrique du burnout académique (MBI-SS), à procéder à l’exploration épidémiologique du BOA et ses les liens avec certains facteurs psychopathologiques et processus adaptatifs sur un échantillon de 2260 étudiants provenant d’espaces francophones et enfin à proposer une prise en charge du BOA s’appuyant sur les Thérapies Cognitivo- Comportementales. L’ensemble de ces études est discuté afin de mettre en exergue la particularité du BOA dans cette population et la caractéristique d’une dimension du BOA, l’épuisement émotionnel, en tant que processus transdiagnostique.
 
  • Laura Derval
« Discrimination   résidentielle   perçue   et   satisfaction   résidentielle : un antagonisme expliqué par l’identification socio-spatiale. Etude de la qualité de vie résidentielle urbaine ».
Direction de thèse : André Ndobo et Ghozlane Fleury-Bahi
Vendredi 14 décembre 2018 à partir de 14h00
Salle 991-992 de l’IGARUN - Université de Nantes
Résumé : Cette thèse s’intéresse à la qualité de vie des résidents urbains et plus particulièrement à celle des habitants des quartiers prioritaires. Elle cherche à déterminer comment la discrimination résidentielle perçue influence l’identification et la satisfaction que les résidents ont de leur quartier, et la façon dont ils sont amenés à y faire face. Pour ce faire, quatre études ont été menées : trois quantitatives et une qualitative. La première, sur la base d’un échantillon de 101 résidents, a permis  d’appréhender les phénomènes de discrimination et d’identification au lieu. La seconde s’appuie sur 522 participants pour proposer une modélisation de la qualité de vie résidentielle urbaine à travers la discrimination résidentielle perçue, l’attachement au lieu, l’identification socio-spatiale, l’identification au groupe, la satisfaction résidentielle et la durée de résidence. La troisième (N = 273) s’est intéressée à la discrimination résidentielle de genre, par le biais de la fréquentation différentielle des hommes et femmes au sein de leurs quartiers. La dernière est qualitative et a une visée complémentaire par rapport aux autres études. Elle traite, ainsi, l’ensemble des thématiques abordées dans la thèse, en faisant verbaliser les résidents sur leur vécu dans leurs quartiers. Globalement, les résultats obtenus confirment la perception de discrimination résidentielle dans les quartiers prioritaires et soulignent l’importance de l’identification au voisinage et du soutien social pour y faire face, afin de conserver un haut niveau de satisfaction résidentielle. Les implications et la portée de ces résultats sont discutés au regard de la politique urbaine actuelle, et questionnent l’intérêt de la mixité sociale.
 
  • Nicole Clarisse KAY

 « Les représentations sociales du changement climatique au Cameroun : analyse de presses et analyse comparée chez les agriculteurs en zone équatoriale et en zone soudano-sahélienne »
Directeur de thèse : Madame Sandrine GAYMARD
Le 10 décembre 2018 à partir de 13h30
Maison de la Recherche Germaine Tillion, Amphi G. Tillion, 5, bis boulevard Lavoisier - Université d' Angers

Résumé : Le changement climatique est manifeste et son impact sur l’agriculture est indéniable, surtout dans les pays d’Afrique subsaharienne qui restent les plus vulnérables. Cette étude analyse la représentation sociale du changement climatique chez les agriculteurs au Cameroun. Le cadre théorique est celui de l’approche structurale des représentations sociales. Ainsi, il est question d’examiner l’organisation et la structuration de l’objet changement climatique auprès de ce public spécifique que sont les agriculteurs. Trois enquêtes ont été réalisées à cet effet. La première étude est une enquête exploratoire ; deux groupes d’agriculteurs (N=60) issus de deux contextes géo-climatiques différents ont été interrogés par le biais du test d’associations libres. On observe que le changement climatique est bel et bien un objet porté en représentation chez les agriculteurs et présente une structuration avec deux noyaux centraux différents articulés autour d’éléments naturels et fonctionnels. La seconde étude a été réalisée quatre ans plus tard auprès de deux groupes d’agriculteurs (N=95) toujours dans les mêmes contextes géo-climatiques. Le test d’associations libres a été complété par le questionnaire de caractérisation. Tout comme pour la première enquête, on observe également deux représentations sociales différentes du changement climatique. Pour un groupe, l’absence des pluies apparaît plus saillante et l’avancée du désert plus caractéristique, tandis que pour l’autre, le changement des saisons semble plus central. La lecture diachronique de l’étude montre des évolutions dans la représentation. La troisième étude s’est intéressée au discours de presse sur le changement climatique par l’analyse lexicométrique. Trois journaux et quotidiens ont été analysés. On observe une potentielle influence du discours de presse dans le champ représentationnel. Au-delà de la variable contextuelle qui différencie fortement les deux groupes d’agriculteurs en induisant des représentations sociales différenciées, l’étude montre une représentation sociale décrite essentiellement à travers ses effets, structurée autour d’éléments naturels liés à la pratique agricole et qui évolue progressivement. Les résultats sont discutés au regard des caractéristiques climatiques de chaque zone et de l’adaptation au changement climatique par l’adoption de nouvelles pratiques agricoles.

  • Audrey Livet

«Modélisations cognitives des HAVs dans la schizophrénie. Relations avec l’intrusion de pensées répétitives négatives».
Directeur de thèse : Yves Corson
Lundi 9 juillet 2018 à partir de 14h00
salle 1 de l'ESPE : Université de Nantes
Résumé : D’après les modélisations cognitives contemporaines, les pensées répétitives négatives favorisent le déclenchement et le maintien des Hallucinations Acoustico-Verbales. Toutefois, les études empiriques qui font le parallèle entre ces deux phénomènes verbaux sont rares. Notre étude est composée de deux expériences où les sujets sont répartis en trois groupes. Le premier groupe correspond à des sujets qui ont des HAVs, le second groupe à des sujets qui n’en ont plus depuis plus d’un an et le troisième groupe à des sujets qui n’en ont jamais eu. Les deux expériences (n = 38, n = 42) analysent la sévérité de l’intrusion de PRN, l’efficience cognitive et les performances en situation de double tâche. A la seconde expérience, certaines caractéristiques phénoménologiques des HAVs, la sévérité des symptômes dépressifs, anxieux et de l’activité hallucinatoire sont étudiées. Une tâche d’induction de PRN est également utilisée.D’après nos résultats, les sujets qui ont des HAVs tendent à avoir davantage de PRN et un trait de caractère anxieux plus important par rapport aux sujets des deux autres groupes. De plus, la sévérité des symptômes anxieux est liée positivement à la sévérité de l’activité hallucinatoire et de l’intrusion de PRN. Le temps de réalisation de la partie B du TMT est lié positivement à la sévérité des HAVs, de l’anxiété état et des symptômes dépressifs. La sévérité de l’intrusion de PRN n’est pas liée au fonctionnement cognitif. La survenue et le maintien des HAVs peut être expliqué par l’augmentation de la sévérité de l’intrusion de PRN, de la symptomatologie anxieuse et dépressive, mais également par la diminution de l’efficience de la flexibilité réactive.
 

  • Mathilde Robert

«Le traitement à l'iode radioactif: Perception du risque, qualité de vie et stratégies d'adaptation des patients ayant un cancer de la thyroïde».
Co-direction thèse : Ghozlane Fleury-Bahi
Mardi 3 juillet 2018 à partir de 17h00.
Salle : 102 - Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques – Université de Nantes
Résumé : Dans un premier temps, ce travail de thèse a pour but d’identifier les caractéristiques de la perception du risque nucléaire associé au traitement à l’iode 131 des patients ayant un cancer de la thyroïde et d’appréhender les stratégies d’adaptation mises en place parles individus pour y faire face. Dans un second temps, il a pour but de  savoir si il existe une relation entre la perception de la radioactivité et la qualité de vie des patients. Pour cela trois études ont été menées dans le cadre d’un suivi longitudinal. Une première étude qualitative visait à relever le contenu de la perception du risque et à identifier l’évolution des stratégies d’adaptation mises en place par les individus pour s’adapter au risque au cours de la prise en charge. Ensuite, une première étude quantitative cherchait à vérifier l’évolution des caractéristiques de la perception du risque au cours du temps tandis qu’une seconde étude quantitative souhaitait tester le possible lien entre le coping, la perception du risque et la qualité de vie. Les résultats de ces études indiquent que les patients déclarent être davantage préoccupés par le risque pour les autres que parle risque pour eux-mêmes et les patients mettent en place un ensemble de stratégies qui visent à mettre à l’écart leur perception du risque pour eux-mêmes. Les résultats montrent également une diminution significative de la qualité de vie sociale des patients trois mois après la fin de I hospitalisation. Cependant la relation entre le coping, la perception du risque et la qualité de vie n’est pas significative. Au vu des résultats obtenus, des propositions de pistes d’amélioration de la prise en charge du patient sont exposées.
 

  • Marine Tessoulin

"Faux souvenirs et vieillissement normal : les apports du paradigme de désinformation"
Directeur de thèse : Yves Corson, co-Directrice : Fabienne Colombel
Mardi 26 juin 2018 à partir de14h00
salle:991-992  IGARUN – Université de Nantes
Résumé : Dans le but de mieux appréhender la formation des erreurs de mémoire chez les adultes âgés, trois études sont menées avec le paradigme de désinformation chez des adultes jeunes et âgés (70 ans et plus). Les performances sont mises en lien avec les fonctions exécutives (évaluées par six épreuves se rapportant aux fonctions du modèle de Miyake et al.,2000, puis avec la méthodologie de Glisky et al., 1995) et la mémoire de source. Cinq variables socio-affectives sont également considérées. Un effet de désinformation est observé chez les jeunes comme chez les âgés, sans révéler une plus grande acceptation de l’information trompeuse ces derniers. Si les erreurs de mémoire ne semblent pas liées aux fonctions exécutives, pour la mémoire de source, une difficulté à identifier l’origine de l’information trompeuse est associée à de faibles fonctions exécutives chez les âgés. De plus, les capacités à récupérer l’information d’une part et la source de cette information d’autre part ne sont pas liées. Par ailleurs, aucune relation n’est établie entre les performances des participants et les variables socio-affectives. Finalement, cette recherche montre que l’Information trompeuse n’est pas systématiquement davantage acceptée par les âgés que par les jeunes. De plus, la mémoire des faits n’est associée ni aux fonctions exécutives, ni à la mémoire de source, qui est liée aux fonctions exécutives chez les âgés uniquement. D'autres facteurs sont donc à explorer pour comprendre la formation des erreurs de mémoire avec ce paradigme chez les âgés comme chez les jeunes.
 

  • Jean-Claude ETOUNDI ESSIMI

"Gestion des risques au Cameroun: représentations sociales et croyance en un monde juste".

Directrice de thèse : Madame Sandrine GAYMARD
Lundi 28 mai 2018 à partir de 14h00
Amphi Germaine Tillion - MSH - Université d'Angers
Résumé : Ce travail de recherche explique comment à travers la mobilisation de certains mécanismes socio-cognitifs, les populations camerounaises parviennent à préserver la stabilité dans leur pays. L’hypothèse de départ de cette recherche était que le savoir partagé à propos du risque et l'illusion de la permanence de la justice dans la société camerounaise sont un paravent à l'éclatement d'une crise sociale majeure. Cette hypothèse de départ a été testée par le biais de 3 enquêtes visant à ressortir l'influence des représentations sociales de la paix et du risque, et de la croyance en un monde juste sur la stabilité qui prévaut au Cameroun. Grâce aux données recueillies (N=156) par le biais des questionnaires d'associations libres et de caractérisation, nous avons mis en évidence le fait que l'évocation de la paix renvoie principalement à la sécurité et au brassage des populations. Pour nos participants, la sécurité et le brassage des populations sont considérés comme ce sur quoi la permanence de la concorde sociale repose. L'évocation du risque a quant à elle révélé que les carences de gouvernance, illustrées par l'allusion à la mauvaise gouvernance, la corruption ou le chômage, sont considérées comme les principales menaces qui pèsent sur la pérennité de la stabilité.
Ces représentations sociales de la paix et du risque ne laissent pas transparaître une remise en cause de la cohabitation entre individus et communautés qui peuplent le Cameroun. Ceci traduit l’effectivité de l'existence d'un langage commun et d'une identité propre à la population à propos de la prévention des crises sociales. Ce rapport aux risques met en lumière l’existence d’une forme de consensus à propos de la nécessité de préserver la concorde sociale malgré l’omniprésence de maux ayant fait basculer d'autres pays dans de graves crises sociales. La troisième étude qui avait trait à l'influence de la croyance en un monde juste sur l'attachement des populations camerounaises à préserver la paix (N=213) n'a pas permis d'établir de liens entre ces 2 facteurs. Si les résultats des études en rapport avec les représentations sociales corroborent avec d'autres travaux, les conclusions de l’étude sur la croyance en un monde juste n'ont mis en évidence aucune des corrélations référencées dans les publications.