Pour la période 2017-2021, les activités scientifiques du LPPL sont centrées sur la question des régulations sur la base d'une structuration en deux axes. Le premier axe « Régulations cognitives et comportementales » s'intéresse aux aptitudes cognitives et socio-cognitives permettant le contrôle de l'action. Le second axe « Risques et régulations émotionnelles et sociales » se centre sur la part individuelle et collective du ressenti et des comportements dans un contexte social et en situations de risques. Considérant que les mécanismes de régulations s'inscrivent dans une dynamique développementale, ces travaux seront conduits, autant que faire se peut, dans une perspective life span.

L'axe « Régulations Cognitives et Comportementales » se donne pour objectif d'étudier la régulation des connaissances au travers des différents registres d'expression des aptitudes psychologiques dans une perspective vie entière (de l'enfant à la personne âgée), inter- et transculturelle, en tenant compte de quelques dimensions susceptibles de rendre compte des variations dans ces mécanismes [de type vulnérabilités biologiques (métaboliques, génétiques, neurophysiologiques, etc.) ou spécificités individuelles (traits de personnalité par exemple)]. Puisque connaissances, usages partagés, expériences et capacités de problématisation constituent des outils potentiels pour la régulation cognitive et comportementale, deux lignes de réflexion seront mobilisées qui examineront les mécanismes à l'œuvre aussi bien chez le sujet sain (régulation/dérégulation) que chez des patients (dysrégulation)

L'axe « Risques et Régulations émotionnelles et sociales » se donne pour objectif d'étudier les processus adaptatifs liés à l'influence de contextes physiques et/ou sociaux pouvant s'avérer problématiques, et ceci en ciblant les processus de régulations émotionnelles et sociales, les souffrances psychiques liées aux difficultés de régulation. Deux angles d'approche seront mobilisés, en référence :

1) à des facteurs de risque qui relèvent de l'environnement sanitaire, fonctionnel ou écologique.

2) à des facteurs de risque qui relèvent de l'environnement social.

Axe 1 : Régulations cognitives et comportementales
Axe 2 : Risques et Régulations émotionnelles et sociales