Revenir à la page d'accueil

Revenir à la rubrique

                                                                                                           

Université de Nantes

        

Guide du doctorant

 

ABC du doctorant ; souhaité, imaginé, conçu et enfin élaboré de manière aussi exhaustive que possible,

son but est de vous éviter toutes les petites tracasseries et les heures perdues à chercher

des informations de bureau en bureau et de vous faciliter votre vie de thésard.

 

Nathalie Duranteau, Anne-Laure Gilet, Yann Goupil, Chrystophe Pageau

Janvier 2001

 

 

 

1.     Les financements de la thèse

2.     Les sources d’informations pendant la thèse

3.     Les formations en anglais

4.     Les financements pour participer à un colloque

5.     Les possibilités d’enseigner pendant sa thèse

6.     Le matériel à votre disposition

7.     La fin de la thèse

8.     Après la thèse

 

 

 

 

Préface

 

Vous avez choisi de préparer un doctorat de psychologie dans le Labécd. C'est la suite d'un parcours d'étudiant associé pour certains d'entre vous à une expérience professionnelle ; vous avez acquis les bases d'une discipline - en général la psychologie - et vous entamez un parcours de plusieurs années qui peut vous conduire vers une carrière dans l'enseignement supérieur et/ou la recherche. Tous ne s'y destinent pas ; certains étudiants élaborent dès le début d'autres projets. Parmi ceux qui l'envisagent, tous n'y parviendront pas : des opportunités professionnelles hors université se présentent pour certains en cours de thèse, d'autres renoncent après plusieurs échecs à des concours de recrutement.

 

Devenir enseignant-chercheur suppose une adéquation entre la définition d'un poste, les domaines de compétence du candidat, l'excellence du dossier et divers autres éléments plus subjectifs : les capacités de mobilité (intellectuelle et géographique), d'intégration dans une nouvelle équipe, d'ouverture à d'autres thématiques que celle de la thèse. C'est une voie difficile qui demande une grande persévérance et du courage: la réussite vient rarement dès le premier concours.

 

Il est donc important de mesurer immédiatement le chemin à parcourir et de développer des stratégies de réussite : le travail de thèse est évidemment premier; s'engager dans une activité de publication est essentiel, compte tenu du délai souvent long entre le premier jet d'écriture et l'acceptation par une revue à comité de lecture. Tisser des liens avec la communauté scientifique est aussi nécessaire, car il ne suffit pas de faire reconnaître ses compétences localement. La Société Française de Psychologie offre de telles opportunités : elle organise un colloque annuel avec un atelier jeunes chercheurs qui vous permet d'échanger avec des doctorants et des enseignants-chercheurs d'autres universités sur vos travaux respectifs.

 

Une expérience d'enseignement comme chargé de cours - plus rarement comme ATER, compte tenu du petit nombre de postes dont disposent les Universités - et une participation à l'encadrement de travaux est un élément nécessaire au dossier, ce qui n'implique évidemment pas un service complet dès la 1ère année de doctorat.

 

Il ne faut pas perdre de vue que la réalisation de la thèse est l'élément premier et central et que vous avez en principe trois ans pour cela. Votre intérêt est d'établir un plan de travail avec votre directeur de thèse, qui fixe des objectifs pour chaque année, voir chaque semestre. Ceci se concrétise par une activité de rédaction régulière et soutenue, qu'il vaut mieux ne pas différer, même si (et surtout si) le doctorant a des difficultés pour rédiger.

 

Enfin, même si votre directeur de thèse est votre interlocuteur privilégié, votre travail de thèse et votre formation au métier d'enseignant-chercheur comporte aussi l'apprentissage de l'insertion dans une équipe: participation régulière aux séminaires du laboratoire, à certains groupes de travail en rapport avec votre thématique, à l'organisation de manifestations scientifiques (colloques, journées d'étude, etc.), échange de savoirs et de savoir-faire avec les autres doctorants et les enseignants-chercheurs, aide aux étudiants moins avancés,…etc., sont autant de manières de construire cet apprentissage.

 

Grâce aux deniers publics qu'il reçoit, le Labécd met des moyens en œuvre (locaux, matériel, financement) pour faciliter votre travail de thésard : c'est un investissement sur l'avenir, car un laboratoire sans doctorants ne vivrait pas longtemps. Mais ceci appelle en quelque sorte "un retour sur investissement" : votre capacité de travail, votre présence régulière dans le laboratoire, vos productions scientifiques, votre participation à la vie de l'équipe.

 

Cet ABC du doctorant me paraît une heureuse initiative pour vous aider à vous repérer dans ces années de doctorat; j'espère qu'elle sera relayée par d'autres étudiants pour être régulièrement actualisée. En effet, les dispositifs évoluent ; il en est de même pour les critères de qualification et de sélection des futurs enseignants-chercheurs, généralement à la hausse, comme dans toute compétition. Ce fut le cas ces dernières années pour le critère des publications ; ce pourrait être le cas pour d'autres, tels par exemple la réalisation d'un séjour post-doctoral dans un autre pays avant les concours de recrutement.

 

Etre informé, c'est pouvoir anticiper sur l'avenir et préparer son insertion professionnelle avec les meilleures chances de succès.

 

Agnès FLORIN,
Directrice du Labécd.
18 janvier 2001.

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

 

Les financements d’une thèse

 

 

Sont répertoriés les financements et prêts auxquels les doctorants du Laboratoire de Psychologie font appel. Le site http://www.freefund.com recense les bourses d’étude et les aides financières destinées aux étudiants. Visitez également le site du " Guide du doctorant " : http://garp.univ-bpclermont.fr/guilde/

 

A  -  Allocations de recherche

 

A l’issu du D.E.A, et en fonction de critères scientifiques, l’étudiant peut bénéficier d’une allocation de recherche accordée par le ministère de la Recherche. Vous devez vous adresser à votre responsable de D.E.A pour effectuer une demande.

 

Candidatures recevables :

Vous devez avoir moins de 25 ans, et être libéré des obligations militaires ou bénéficier d’un report d’incorporation d’un an. Cependant, des dérogations sont possibles si vous êtes âgé de moins de 30 ans au 1er janvier de l’année considérée. (Décret ndeg. 85-402 du 3 avril 1985 modifié par le décret n°92-339 du 30 mars 1992, arrêté du 31 mars 1992 fixant les conditions ouvrant droit à postuler.)

 

Critères :

C’est le classement de sortie du D.E.A (juin-juillet) qui est pris en compte. Les soutenances tardives (septembre) ne concourent pas pour les attributions. Ce classement est établi par les membres du jury de D.E.A à partir de la note globale ; il peut éventuellement être modulé en fonction d’autres critères dans le cas de notes globales très proches. Les dossiers du (ou des) premiers classés (selon le niveau d'excellence) sont soumis à l'Ecole Doctorale qui sélectionne les candidats des différents D.E.A pour les allocations qui lui sont attribuées, selon des procédures qui lui sont propres (audition des candidats; classement par un jury tiré au sort parmi les membres du Conseil de l'Ecole Doctorale). En 1999-2000, notre Ecole Doctorale disposait de 6 allocations de recherche pour l'ensemble des D.E.A (12 candidats).

 

Montant en 1999-2000 :

7400 francs bruts mensuels pendant deux ans, renouvelable une année sous réserve d’un avis favorable du directeur de thèse et de la remise d’un dossier circonstancié. Cette Allocation est imposable et permet de prétendre en soit à l’allocation chômage.

Visitez le site : http://dr.éducation.fr, Rubrique : aide à la formation doctorale

 

B  -  Bourses Atlanthèse

 

A l’issu du D.E.A, et en fonction de critères scientifiques, l’étudiant peut bénéficier bourses attribuées par le Conseil Général Loire-Atlantique et la Ville de Nantes.

 

Critères :

Le classement des candidats dans le LabECD est le même que le classement pour les allocations de recherche. La présentation des dossiers est sous la responsabilité du directeur (directrice) du Laboratoire. Les dossiers sont ensuite interclassés au niveau de l'U.F.R et au niveau de l'Université. Une dizaine de bourses de 1ère année de thèse est attribuée chaque année pour toute l'Université. Les dossiers retenus par le Conseil Scientifique de l'Université doivent avoir eu une expertise favorable de la part d’un professeur extérieur à l’Université de Nantes et choisi par le Vice-Président chargé de la Recherche, dans une liste de trois experts proposés par son Directeur de thèse. Si l’expertise n’est pas favorable, c’est le second classé qui peut bénéficier d'une bourse, à condition d’avoir eu lui-même une expertise favorable.

 

Montant en 1999-2000 :

50 000 francs par an pendant trois ans, renouvelable d’une année à l’autre sous réserve d’un avis favorable du directeur de thèse et de la remise d’un dossier circonstancié de 4-5 pages. Cette bourse n’est pas imposable et ne permet pas de prétendre à l’allocation chômage.

 

C  -  Autres financements

 

D'autres possibilités existent, dont certaines sont spécifiques à des disciplines, d'autres non. Des thèses peuvent faire l'objet de contrats avec des organismes privés qui en assurent ainsi le financement dans le cadre de conventions dont le Directeur de thèse doit assurer la responsabilité (c'est très fréquent dans les sciences dites " dures " mais aussi en psychologie). Il existe aussi des bourses C.I.F.R.E (Bourses Convention Industrielle de Formation par la Recherche : http://www.anrt.asso.fr).

 

Les contrats passés par des enseignants-chercheurs avec divers organismes sont gérés par eux, en tant que responsables scientifiques, avec reversement d’une partie au Laboratoire, et ce, après une ponction à la source pour frais de gestion (soit par l’Université, soit par la M.S.H, selon le responsable administratif qu’ils ont désigné). Ces contrats permettent d’obtenir des crédits supplémentaires pour réaliser des recherches qui intéressent le laboratoire et constituent des cadres et des ressources utiles, et des relations avec différents partenaires pour des étudiants de 3ème cycle dont les recherches sont liées à la thématique d’un contrat ; ils constituent bien sûr un travail supplémentaire pour les enseignants-chercheurs qui en ont la responsabilité et supposent le respect de certaines contraintes, notamment dans les délais d’exécution et la remise de rapports scientifiques. Tout enseignant-chercheur a la possibilité de répondre à un appel d’offre parmi ceux qui sont annuellement diffusés par des organismes publics et privés, notamment en psychologie cognitive, en psychologie de l’éducation, en psychosociologie. Les réponses aux appels d’offre font l’objet d’une sélection, souvent rude, par un jury d’experts nationaux et (ou) internationaux constitué par l’organisme demandeur. Les contrats obtenus jusqu’à présent dans le Laboratoire ont permis d’acquérir du matériel informatique commun, de prendre en charge des frais de déplacement et de colloques des étudiants de 3ème cycle, quel que soit leur Directeur de mémoire ou de thèse, et de rémunérer des étudiants sous la forme de vacations pour des travaux de recherche impliqués par ces contrats.

 

D  -  Prêt d’honneur 

 

Extrait du document du C.R.O.U.S pour l’année universitaire 1999-2000 :

Montant des prêts et conditions de remboursement

Aucune limite de principe n’est fixée quant au montant des prêts sollicités. Il est d’usage de se référer aux divers taux des bourses d’enseignement supérieur de l’année de demande du prêt, le Comité des prêts conservant toutefois toute liberté d’appréciation.

A titre indicatif, en 1998-1999, le montant maximum des prêts accordés était de :

22 000 F en troisième cycle. Les prêts sont consentis sans intérêt. Il sont remboursables au plus tard dans la dixième année suivant l’obtention du titre ou diplôme (en cas d’abandon des études, le délai de dix ans court à partir de la date de versement du prêt).

 

Critères d’examen des demandes :

Priorité est donnée aux candidats à une bourse sur critères universitaires dont les demandes n’ont pu être retenues. Des critères sociaux (ressources et charges de la famille et/ou de l’étudiant) proches de ceux retenus pour les bourses sur critères sociaux sont pris en compte pour l’attribution des prêts. Les candidatures sont examinées par le Comité local des prêts d’honneur, qui se réunit en février-mars. Les mises en paiement interviennent le plus souvent en avril-mai.

 

Dépôt des demandes :

Les dossiers peuvent être demandés au Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires - Service du Dossier Social Etudiant. Les dossiers devront être parvenus au C.R.O.U.S au plus tard le 30 novembre 1999.

 

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

Les sources d’informations pendant la thèse

 

 

A  -  Une réunion d’accueil des doctorants du Labecd

 

Au début de chaque année universitaire cette réunion permet entre autres : l’accueil des nouveaux doctorants ; l’élection d’un ou des représentants des doctorants ; la répartition des bureaux.

Le panneau d’affichage (face à la salle des D.E.A) comporte des informations pour les doctorants. Les informations transmises par Mme Florin en séminaire peuvent être consultées au secrétariat du Laboratoire.

 

 

B  -  La charte des thèses

 

Extrait du document de la Charte des thèses :" Le doctorant, au moment de son inscription, signe avec le directeur de thèse, celui du laboratoire d’accueil et celui de l’école doctorale lorsqu’elle existe, le texte de la présente charte, précisé et complété par l’établissement ". Chaque nouveau doctorant reçoit ce document au moment de son inscription en thèse.

Visitez le site du Guide du doctorant : http://garp.univ-bpclermont.fr/guilde/

 

 

C  -  Les doctoriales

 

Créées en France par la Direction de la Recherche et de la Technologie du Ministère de la Défense (D.R.E.T) et l’Association Bernard Grégory, les Doctoriales sont des stages de préparation des doctorants à l’après-thèse. Ces stages d’une semaine ont pour objectif de former et de sensibiliser les doctorants à l’insertion professionnelle. La formule a été étendue au plan national en 1997 par le Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie.

 

Un film présentant les Doctoriales de 1998, organisées par l’Université de Nantes, est disponible au bureau de Jean-Philippe Vincent (durée : 18 minutes).

 

Visitez le site de l’Association Bernard Grégory : http://www.abg.asso.fr

 

 

D  -  La Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin

 

La Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin se trouve au 21 boulevard Gaston Doumergue.

Site de la M.S.H : http://palissy.humana.univ-nantes.fr/msh/msh.html

Accès : Ligne de tramway n°2, arrêt Vincent Gache.

Bibliothèque : Heures d’ouverture : de 9 H à 12 H 15 – de 14 H à 18 H, tous les jours sauf le vendredi 17 H 15

La bibliothèque dispose d’un photocopieur à cartes (carte à acheter sur place).

 

 

E  -  Quelques sites internets   (liste non actualisée)

 

 

PERIODIQUES, ASSOCIATIONS DE PSYCHOLOGIE

A.E.P.U : Association des Enseignants de Psychologie des Universités

http://www.aepu.org/

Academic Press

http://www.academicpress.com

B.U de Nantes

http://www.bu.univ-nantes.fr/

Current contents

http://scientific.thomsonreuters.com/products/ccc/

E.S.D.P : European Society for Developmental Psychology

http://www.esdp.info/

Encyclopédie électronique des sciences cognitives

http://cognet.mit.edu/MITECS/

F.F.P.P : Fédération Française des Psychologues et de Psychologie

http://www.ffpp.net/

Journal of developmental psychology

http://www.bpsjournals.co.uk/journals/bjdp/

N.I.C.H.D : National Institut of Child Health and Human Development

http://www.nichd.nih.gov/

Résumés des thèses en sciences cognitives

http://www.multimania.com/chene/Vivier/Txt/

Revues de psychologie

http://www.apnet.com/www/journal/psych.htm

S.F.P. : Société Française de Psychologie

http://www.sfpsy.org/

S.R.C.D : Society for Research in Child Development

http://www.SRCD.org/

The www virtual Library Humanities Various

http://www.fanshawec.ca/EN/vlibrary/vlibrary/3079/6562.html

World web sites relating to psychology

http://devpsy.lboro.ac.uk/eurodev/internet/genpsy.html

 

 ASSOCIATIONS, INFORMATIONS GENERALES

Aides à la formation doctorale

http://dr.education.fr/Alloc_doc/

Annuaire de l’Université de Nantes

http://www.lettres.univ-nantes.fr/annuaire/index.html

Association Bernard Gregory

http://www.abg.asso.fr/

C.I.F.R.E : Convention Industrielle de Formation par la Recherche

http://www.anrt.asso.fr

D.U.N.E.S : association des Doctorants de l’Université En Sciences Sociales (, Droit, Economie, Géographie, Gestion, Histoire et Sociologie)

http://palissy.humana.univ-nantes.fr/labos/cybele/doc-msh/dunes/DUNESF2.htm

Guide du doctorant

http://garp.univ-bpclermont.fr/guilde/

J.O. lois et décrets : Legifrance

http://www.legifrance.gouv.fr/citoyen

Journal Officiel

http://www.journal-officiel.gouv.fr/

M.S.H : Maison des Sciences de l’Homme, Ange Guépin, Nantes

http://www.msh.univ-nantes.fr/

Ministère de la Recherche et de la Technologie

http://www.recherche.gouv.fr

R.I.S.C : Relais d’Information sur les Sciences de la Cognition de Paris

http://www.ccr.jussieu.fr/~risc

 

 

 

Les formations en anglais

 

L’Ecole Doctorale CLC propose des cours d’anglais destinés aux enseignants-chercheurs, professeurs et doctorants. En 2000-2001 ces cours ont été entièrement financés par l’Ecole Doctorale.

Renseignements : Mme Pettinotti, secrétaire du Doyen, poste 1002.

 

La formation continue de l’Université de Nantes propose des cours d’anglais pour la recherche " techniques orales et rédactionnelles de base ".

Prix en 2000-2001 : 450 francs

Durée : 24 séances d’1 H ½

Lieu des cours : U.F.R de Langues – C.I.L

Renseignements : Imm. " Ateliers et Chantiers de Nantes " - 1er étage - 2bis, boulevard Léon-Bureau - 44200 Nantes - Tél. : 02.51.25.07.25 ou 35 - E.Mail : evebri@fc.univ-nantes.fr

 

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

 

Les financements pour participer à un colloque

 

 

A  -  Où trouver les informations sur les colloques ?

 

Sur les différents sites Internet cités ci-dessus. D’autre part, plusieurs doctorants sont abonnés, via Internet, aux listes proposées par les sites suivants :

 

http://www.ccr.jussieu.fr/~risc : La liste de ce site fournit des informations sur les sciences de la cognition (colloques, séminaires, post-docs, appels d’offres…).

 

http://devpsy.lboro.ac.uk/eurodev/ : La liste proposée par ce site fournit des informations sur les colloques, post-docs… en psychologie du développement.

 

La Maison des Sciences de l’Homme organise des Journées d’Etude sur des thèmes transversaux qui sont l’occasion pour les doctorants de communiquer oralement leurs travaux.

 

 

B  -  Où trouver une aide financière ?

 

1  -  Le Laboratoire de Psychologie

 

Le laboratoire ne participera au financement d’un colloque que sous certaines conditions :

 

Le demandeur doit participer au colloque sous la forme d’une communication affichée ou orale.

La communication affichée ou orale doit être suivie d’un projet de publication (hors actes de colloque).

Pour la même année, une seconde participation au financement d’un colloque national ou international ne pourra se faire que si le doctorant fournit la preuve que le projet de publication de la première communication est soumis à publication.

S’il s’agit d’une première participation à un colloque il est souhaitable que celui-ci soit national (S.F.P, RESOC : Réseau Ouest Cognitive,…) et non international.

Le demandeur doit établir un budget prévisionnel (le document se trouve au secrétariat du Laboratoire) qui sera examiné par le Comité Directeur du Laboratoire. Dès que vous postulez à un colloque, retournez ce document rapidement au secrétariat, avant même l’acceptation de votre communication au colloque.

 

La Présidence de l’Université

 

Le document peut être demandé au secrétariat du Laboratoire.

Aucune subvention n’est allouée, par la présidence, aux doctorants. Les subventions sont accordées aux enseignants-chercheurs de plus de 40 ans sous réserve de lettre d’invitation à présenter une communication, aux enseignants-chercheurs de moins de 40 ans sous réserve de communication orale acceptée et d’un avis motivé du Responsable du Laboratoire. Un budget est accordé aux A.T.E.R sous la condition qu’ils aient soutenu leur thèse à la date de la demande.

 

La Mairie de Nantes

 

Les dossiers peuvent être retirés auprès de Mme Choblet Patricia – Service des relations internationales - Université de Nantes (bâtiment du S.U.I.O bureau n°6).

Extrait du dossier d’inscription " Projet étudiants à l’étranger " de la mairie de Nantes.

Le règlement peut changer en 1999-2000.

 

Bourses voyages d’études (Hors Villes Jumelles) :

La municipalité incite les étudiants inscrits dans un établissement supérieur nantais à se rendre à l’étranger pour prendre contact avec des industriels, des enseignants et des chercheurs.

Le thème du projet doit être en adéquation avec la formation reçue par l’étudiant.

Seront exclus du champ d’attribution des bourses d’études : les stages obligatoires prévus dans le cadre du cursus scolaire, une année universitaire à l’étranger, les voyages " découverte " d’une durée inférieure à 10 jours.

 

 

C  -  Où imprimer votre poster ?

 

Il est possible d’imprimer les posters sous le format AO, au Laboratoire d’I.M.A.R/I.G.A.R.U.N (salle 207), pour la somme de 50 francs (2000-2001) et sous la condition que le poster soit réalisé sous le logiciel Corel Draw. Les demandes seront centralisées par un représentant des doctorants qui transmettra à Christophe Bonnin (salle 207).

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

Les possibilités d’être enseignant pendant sa thèse

 

 

A  -  Agent temporaire vacataire (A.T.V)

 

La fonction d’Agent Temporaire Vacataire dit " vacataire " permet à des doctorants d’enseigner dans une Université. Le doctorant est rémunéré à la vacation selon les taux réglementaires en vigueur et d’après la déclaration du Directeur de l’U.FR ou de l’Institut, attestant le nombre d’heures réellement effectuées.

 

Candidatures recevables :

Etre âgé de moins de 28 ans au 1er octobre de l’année universitaire considérée. L’âge limite est décalé d’un an pour les personnes ayant effectué leur Service National ou ayant un (des) enfant(s) à charge. Des dérogations existent pour les personnes salariées âgées de plus de 28 ans. (Décret n° 95-1096 du 11 octobre 1995 publié au JO du 13 octobre 1995).

 

-  Université de Nantes

 

Aucun dossier n’est à envoyer.

Critères d’attribution d’heures d’enseignement : l’attribution d’heures d’enseignement à des étudiants de 3ème cycle (à condition qu’ils remplissent les conditions administratives requises quant à et aux activités salariées extérieures) est du ressort des enseignants dans chaque sous-discipline (développement, cognitive, sociale,…). Ils prennent en compte dans leur choix : adéquation entre les besoins du service et les compétences des étudiants, l’état d’avancement du travail de 3ème cycle de l’étudiant (afin de ne pas pénaliser ce travail, qui doit être la priorité), la disponibilité hebdomadaire de celui-ci dans le Laboratoire. Une expérience d’enseignement au cours du 3ème cycle (pas forcément la première année) est reconnue par les Directeurs de Recherche comme une nécessité pour les étudiants pouvant viser une carrière dans l’enseignement supérieur ; mais il faut aussi veiller à sa compatibilité avec le travail de thèse, d’une durée de 3 ans en principe.

 

-  Universités extérieures

 

Il est possible de postuler dans d’autres U.F.R et disciplines que la Psychologie (16ème section) telles que les Sciences de l’Education (70ème), les Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (74ème section).

Deux possibilités : candidatures spontanées auprès des Universités extérieures ou contacter le responsable du département de psychologie de l’Université de Nantes (les offres peuvent lui être envoyées directement).

 

Le service de cours ne peut être supérieur à 64 heures de C.M, 96 heures de T.D, 144 heures de T.P ou toute combinaison équivalente à 96 heures de T.D. L’allocataire de recherche ne peut effectuer qu’un maximum de 64 heures.

Revenu : 198.86 francs net de l’heure (en 1998-1999).

 

 

B  -  Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (A.T.E.R)

 

Les fonctions d’Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (A.T.E.R) permettent à des doctorants en fin de thèse, ou à des docteurs en attente de recrutement, dans l’année qui suit leur thèse, d’obtenir un contrat à durée déterminée pour enseigner dans une université, pour une durée normalement d’un an. (Décret n°88-654 du 7 mai 1988 modifié).

 

Pour plus d’informations visitez les sites :

Du Ministère de la Recherche : http://dr.education.fr/Alloc_doc/

Du Guide du doctorant : http://garp.univ-bpclermont.fr/guilde/

 

Candidatures recevables :

Etudiant en cours de doctorat attestant soutenir sa thèse dans un délai de moins d’un an (pas de limite d’âge) ;

Titulaire d’un doctorat ou d’une habilitation à diriger des recherches ;

Vous pouvez trouver toutes les conditions de recrutement sur les deux sites précédemment cités.

Durée du contrat

Un an, renouvelable une fois pour un an dans la même université ou dans une autre université.

 

1  -  Université de Nantes

 

Principes de classement des A.T.E.R en psychologie du développement : au cours des dernières années, dès lors que nous avons eu plusieurs candidats locaux à des postes d’A.T.E.R, nous avons adopté les principes de classement suivants en psychologie du développement :

- Répartition de 1/2 postes, afin de ne pas alourdir la charge de travail et de recruter un plus grand nombre d'étudiants ;

- Faire en sorte qu’un maximum d’étudiants puisse en bénéficier (principe de non-reconduction des 1/2 postes, sauf en l'absence de nouveau candidat) ;

- Pas d’attribution à un étudiant dont on ne pouvait raisonnablement envisager la soutenance dans l’année ;

- Non priorité des étudiants ayant eu déjà 4 années de thèse et ayant bénéficié d’autres financements de thèse (allocations de recherche, bourses Atlanthèse).

 

-  Universités extérieures

 

De même que pour les candidatures en tant qu’A.T.V il est possible de postuler dans d’autres U.F.R et disciplines. Chaque Académie fixe la date limite d’envoi des dossiers (généralement entre avril et juin) et chaque université fixe les critères de recrutement. Visitez les sites cités ci-dessus vers le mois de mars afin de connaître les modalités de candidature pour chaque Académie.

 

-  Nombre d’heures de cours et revenu

 

L’obligation de service des A.T.E.R à temps complet est de 128 heures de C.M (1h de C.M = 1h30 de T.D) ou 192 heures de T.D ou 288 heures de TP, ou toute combinaison équivalente à 192 heures de T.D. Rémunération : indice brut 513, soit 12253.66 francs bruts mensuels en 1999-2000.

 

Dans le cas d’un service à temps partiel (½ poste), l’obligation ne peut être inférieure à 64 heures de C.M, 96 heures de T.D, 144 heures de T.P ou toute combinaison équivalente à 96 heures de T.D. Rémunération : indice 327, soit 8577.58 francs bruts mensuels en 1999-2000.

 

 

C  -  Les journées pédagogiques de l’A.E.P.U

 

L’Association des Enseignants de Psychologie des Universités a pour objet l’étude des questions concernant l’enseignement, la recherche en psychologie et la défense de l’exercice professionnel. Mme Christine JEOFFRION est la correspondante locale sur Nantes. Site de l’AEPU : http://www.ccr.jussieu.fr/aepu/AEPU.html

 

Texte extrait du bulletin n°14, novembre 1999 des nouvelles de l’A.E.P.U. :

 

L’A.E.P.U, organise depuis 1990 des journées pédagogiques. Ces journées ont pour objectif de favoriser les échanges entre les enseignants-chercheurs autour de l’activité d’enseignement et de valoriser ainsi l’investissement dans la pédagogie. (…). Les journées pédagogiques de l’A.E.P.U sont articulées autour de deux axes :

 

Des échanges pédagogiques entre collègues (" stands et posters ") : les enseignants qui le souhaitent (A.T.V, moniteurs, A.T.E.R, P.A.S.T, maîtres de conférences, professeurs…) viennent présenter à leurs collègues le contenu d’une séance de T.D (ou de T.P), ou le plan détaillé d’un cours, ou encore des plaquettes de D.E.U.G ou Licence, des recueils de textes de T.D, des plans de cours, des polycopiés, des descriptifs d’enseignement (outils vidéo, logiciels, multimédia…). Un document est mis à disposition afin que les enseignants intéressés puissent l’utiliser.

 

Des débats sur des questions intéressant les pratiques pédagogiques : à titre d’exemple, les finalités professionnelles des études de psychologie (Paris, VIII, 1994), la rénovation des D.E.U.G S.H.S, mention Psychologie (Reims, 1996), l’évaluation des enseignants et les dispositifs d’aide et de soutien (Aix-Marseille I, 1998). A Nantes (mars 2000), deux questions principales seront à l’ordre du jour : " formation initiale – formation continue " et " Enseignement de la déontologie – Déontologie de l’enseignement ".

 

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

Le matériel à votre disposition

 

 

A  -  Le matériel bureautique

 

 

Matériel de bureau pour l’enseignement :

Les demandes de fournitures (crayons pour tableau blanc, transparents…) sont à faire auprès de Bernadette Boumard (Secrétariat des 2ème et 3ème cycle, Bureau 124).

 

 

Matériel de bureau pour la recherche :

Les demandes de papier, de cartouches d’encre ou tout autre petit matériel sont à faire auprès du Secrétariat du Laboratoire. Chaque " bureau " gère ses commandes.

 

 

Matériel informatique pour la recherche :

Nouveaux matériels informatiques

Les demandes de nouveaux matériels informatiques (imprimantes, ordinateurs, scanners, logiciels,…) se font une fois par an, vers avril-mai, pour la rentrée de septembre. Vers avril-mai vous devez fournir trois devis pour le même matériel.

 

Déplacement du matériel

Un listing recensant l’ensemble du matériel informatique se met en place. Lorsque vous déplacer du matériel informatique d’un bureau à un autre ou lorsque vous obtenez du matériel neuf, veuillez le signaler à Jean Philippe Vincent (bureau 105, poste 1094).

 

En cas de panne

Vous avez tout essayé et la machine ne veut rien savoir. Vous pouvez demander des devis de réparation, soit auprès du fournisseur si le matériel est encore sous garantie, soit auprès des entreprises sous contrat avec le Laboratoire.

La procédure à suivre est la suivante : Remettre à M. Bernard Lequeux (vaguemestre, administration 2ème étage, poste 1407), le matériel accompagné d’un courrier (sous enveloppe) à entête du laboratoire dans lequel vous identifiez le matériel, indiquez les problèmes rencontrés, indiquez également que le devis sera à transmettre au laboratoire de psychologie pour accord. Scotchez l’enveloppe sur le matériel en indiquant sur celle-ci l’adresse de l’entreprise.

 

 

B  -  Le courrier

 

Envoi du courrier :

Le service courrier se trouve à l’étage du cabinet du doyen. Seuls les courriers en rapport avec votre travail de thèse (correspondances avec des chercheurs…) peuvent être payés par le laboratoire.

L’enveloppe doit indiquer le nom du laboratoire en haut à gauche (soit à l’aide du tampon à l’adresse de labo soit en inscrivant " laboratoire de psychologie ")

En dessous du nom du laboratoire vous devez indiquer votre nom.

 

Réception du courrier :

Il est possible de recevoir du courrier à l’adresse du Laboratoire. Le courrier sera déposé dans le casier n°20 " Thésards Labo de Psychologie " de la salle des professeurs (étage du cabinet du doyen).

 

 

C  -  Les photocopies

 

Pour l’enseignement :

Photocopieur du secrétariat du département

Seul les doctorants donnant des cours peuvent utiliser le photocopieur qui se trouve au secrétariat du département. Ceux-ci peuvent disposer d’un maximum de 500 photocopies pour l’année.

 

Imprimerie

Il est également possible de remettre des travaux de photocopies à l’imprimerie de l’Université. Demander le formulaire au secrétariat du Département.

 

 

Pour la recherche :

Photocopieur du château

Le photocopieur se trouve au château et est destiné aux photocopies concernant la recherche.

Deux cartes de photocopies sont à la disposition des doctorants. L’une se trouve au château et l’autre dans le bureau 120 bis.

La régénération des cartes se fait auprès de Mme Pettinotti (secrétaire du Doyen, poste 1002).

 

Imprimerie

Impression de travaux importants (Demander le formulaire au secrétariat du Laboratoire).

 

Carte bibliothèque de section

En début de chaque année le représentant des doctorants peut faire une demande de cartes de 50 photocopies pour chaque doctorant au secrétariat du laboratoire.

 

Un bilan annuel est tenu sur le coût en photocopie.

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

La fin de la thèse

 

 

A  - Aide financière pour l’impression des exemplaires de la thèse

 

Le montant de cette aide accordée par le Laboratoire s’élève à 1000 francs (demander un bon de commande au secrétariat du laboratoire). 

 

 

B  -  Date de soutenance

 

Scolarité :

La demande de soutenance et le dépôt de votre thèse doivent être effectués au bureau de la scolarité, au plus tard huit semaines avant la date de soutenance prévue.

 

Qualification :

Si vous souhaitez devenir Maître de Conférences il vous faut être inscrit sur la liste nationale de qualification (voir les critères de qualification de la 16ème section, page 22). Afin de postuler à la qualification de l’année 2000-2001 il fallait avoir soutenu avant le 6 janvier 2001.

 

Site à visiter : http://www.education.gouv.fr/personnel/enssup/antares/default.htm

 

 

Revenir au début de la page

 

 

 

 

Après la thèse

 

 

A  -  Devenir maître de conférences

 

Texte extrait de la brochure « Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche, ministère de l’Education nationale, de la Recherche et de la Technologie », 1999-2000.

 

En devenant maître de conférences, vous devenez fonctionnaire, titulaire d’un poste dans l’enseignement supérieur. A vos tâches d’enseignant et d’encadrement des étudiants, à votre participation au développement de la recherche fondamentale et appliquée peut s’ajouter l’organisation du travail d’une unité de formation et de recherche (U.F.R) ou la participation à des actions de formation permanente. Votre service d’enseignement en présence d’étudiants est déterminé par référence à une durée annuelle de 128 heures de cours ou de 192 heures de travaux dirigés ou encore de 288 heures de travaux pratiques ou toute combinaison équivalente.

 

Première étape : L’inscription sur la liste nationale de qualification

 

Les demandes d’inscription au titre de l’année 2001 ont été ouvertes du 11 septembre au 9 octobre 2000.

 

Votre dossier de candidature comprend notamment une description de vos activités dans l’enseignement, la recherche ou l’administration et présente trois exemples de vos travaux, ouvrages ou articles. Il est examiné par la section du Conseil National des Universités (C.N.U) compétente pour votre discipline (voir la partie concernant les critères de qualification de la 16ème section). Vous pouvez éventuellement effectuer votre demande d’inscription auprès de plusieurs sections du C.N.U.

 

L’Application des Nouvelles Technologies Au Recrutement des Enseignants du Supérieur (A.N.T.A.R.E.S) est un service dédié à la qualification et au recrutement des enseignants-chercheurs (professeurs et maîtres de conférences). Il est prévu pour permettre aux candidats de s’inscrire à la qualification et de suivre leur dossier tout au long des opérations de qualification, de recrutement et d’affectation des enseignants-chercheurs.

Site A.N.T.A.R.E.S : http://www.education.gouv.fr/personnel/enssup/antares/default.htm

 

Deuxième étape : Les concours par établissement

 

Les concours sont ouverts dans les universités, instituts ou écoles, en fonction du ou des postes à pourvoir. Les concours sont ouverts par arrêté du ministère de l’Education nationale, de la Recherche et de la Technologie.  Les conditions et les modalités du dépôt des candidatures sont précisées dans des arrêtés publiés au Journal Officiel. Les candidatures sont appréciées par les instances des établissements : la commission de spécialistes et le conseil d’administration.

 

Les informations sur les campagnes de recrutement des enseignants-chercheurs (calendrier, modèles d’annexes aux dossiers de candidatures, listes d’emplois publiés au Journal Officiel, bilans des campagnes…) sont sur le site :

http://education.gouv.fr/personnel/enssup/menactu.htm

 

Après le concours

 

Vous êtes stagiaire et suivez un stage pendant deux ans avant d’être titularisé.

A titre indicatif, la rémunération brute annuelle au 1er avril 1999, d’un maître de conférences se situe autour de 149 000 F les deux premières années (ce montant prenant en compte le traitement et la prime de recherche et d’enseignant supérieur).

 

 

B  -  Critères de qualification (C.N.U 16ème section)

 

Document extrait des « Nouvelles de l’A.E.P.U », bulletin n°16, novembre 2000.

 

Depuis bientôt 10 ans, les CNU successifs ont défini, explicité, publié et mis en oeuvre des critères de qualification. Quelques modifications ont été apportées Ces dernières années, notamment lors d'une réunion spécifique consacrée par l'actuel CNU, en juin 1999, à une mise à jour des critères de qualification.

 

Le texte ci-dessous reprend l'ensemble des éléments ainsi construits, pour fournir aux futurs candidats un document unique de référence. Ces critères seront appliqués dès la prochaine session, au printemps 2000.

 

Outre ce document sur les critères de qualification, les candidats pourront utilement se référer aux "guides de présentation du Curriculum Vitae pour une candidature à la qualification devant le C.N.U." publiés par les " Nouvelles de L'AEPU " : - qualification aux fonctions de maître de conférences : bulletin n°8 (octobre 1996) - pages 19-21, et bulletin n°12 (novembre 1998) - qualification aux fonctions de professeur : bulletin n°8 (octobre 1996) - pages l7-l8.

 

Note sur le recrutement à titre professionnel :

Les dossiers présentés à titre professionnel (Articles 23 – 2° alinéa et 44 – 2° alinéa du Décret du 6 juin 1984 modifié) ne sont pas toujours nettement identifiés comme tels. La commission n’examinera pas dans ce cadre les dossiers de candidats ayant une thèse en cours. Aux candidats clairement "professionnels" il sera demandé une participation effective à l'enseignement de la psychologie et une activité de recherche dans leur champ professionnel.

 

Note sur les dossiers d'ergonomie :

Outre sa compétence dans les différents domaines de la psychologie, la 16ème section est amenée à examiner des dossiers relevant de l'ergonomie. Les différents critères listés ci-dessous, lorsqu'il se réfèrent à la discipline "psychologie", doivent donc être entendus comme se référant également à la discipline "ergonomie".

 

Critères de qualification aux fonctions de maître de conférences :

 

- Formation initiale

La formation initiale exigée est une formation en psychologie. A défaut, les travaux de recherche doivent avoir été publiés depuis plusieurs années dam des revues clairement identifiées comme des revues de psychologie.

 

- Rapport de thèse

Le rapport de thèse devra être positif et argumenté. Il est difficile de se lier aux mentions, certaines mentions Très Honorable à l'unanimité étant assorties d'un rapport dans lequel plusieurs membres du jury expriment des réserves tout à fait importantes. A défaut d'un rapport positif, une attention particulière sera portée aux publications.

 

- Publications

Pour les thèses récentes (moins de deux années), au delà de l'évaluation positive de la thèse, l'activité scientifique du candidat doit avoir fait l'objet d'expertises indépendantes. L'attestation la plus claire d'une telle expertise est l'acceptation, dans une revue de psychologie à comité de lecture, d'un article sur les travaux du candidat. Sinon, le candidat devra fournir la preuve d'une telle évaluation externe (retour d’expertises d'un article accepté sous réserve de modification, expertise positive dans le cadre d'un contrat, etc.). Dans ces cas, la commission évaluera le caractère qualifiant de ces attestations.

On se référera aux mêmes critères pour ce qui concerne les thèses plus anciennes, avec l'exigence d'une publication tous les deux ans en moyenne. Ce critère sera modulé par la récence de publications: une absence de publications dans les deux ou trois dernières années, quel que soit leur nombre total, sera considérée comme un élément défavorable: à l'inverse un nombre total restreint pourra être compensé par une importante activité de publication dans les dernières années.

 

- Expérience d'enseignement de la psychologie

Une expérience minimale d'enseignement de la psychologie est exigée. Cette expérience peut avoir été acquise à l'université ou dans d'autres établissements, en formation initiale ou continue. Les candidats devront fournir tous les éléments susceptibles d'éclairer le CNU sur leur capacité à exercer des fonctions d'enseignement: attestations d'exercice, descriptif des enseignements... L'absence d'une telle expérience devra être justifiée de manière claire; elle pourra éventuellement être compensée par une activité d'enseignement ne relevant pas de la psychologie.

 

- Activité de recherche

L'insertion dans une équipe de recherche reconnue constitue une garantie de la continuité de l'activité scientifique après le recrutement.

L'expérience de terrain sera prise en compte. En ce qui concerne la psychologie clinique et la psychopathologie, la validation des recherches devra témoigner de leur ancrage dans la clinique.

 

- Responsabilités collectives

La participation à des responsabilités collectives ne constituera qu'un critère d'appoint positif.

 

 

C  -  Compte rendu de la session de qualification 2000

 

Document extrait des « Nouvelles de l’A.E.P.U », bulletin n°16, novembre 2000.

Qualifications maîtres de conférences (27-29 mars 2000) - CNU - 16ème SECTION

Jean Émile GOMBERT, Professeur de Psychologie du Développement Cognitif, Université de Haute Bretagne - Rennes 2

Rédigé par le bureau de la 16ème section du CNU.

 

La commission de la 16ème section du CNU a examiné 282 dossiers de candidatures à la qualification de maître de conférences, ce qui représente une augmentation sensible du nombre de candidats par rapport à la session 1999 (259 dossiers)1 et ce malgré une élévation du nombre de dossiers non présentés (50 en 2000 contre 35 en 1999)- Toutefois, un nombre non négligeable de candidats ne semble pas avoir été en mesure de prendre connaissance des exigences relatives au contenu de dossiers et présente des dossiers lacunaires dans lesquels des pièces essentielles sont manquantes. Les cas les plus flagrants ont trait aux attestations de publications. Le nombre de candidats qualifiés est de 136 soit 48.2% des dossiers présentés. Ce bilan est en retrait par rapport aux deux dernières sessions :147 qualifiés, soit près de 57%, en 1999 et 178 qualifiés, soit 53%, en 1998.

 

Critère publication :

La diminution du nombre de qualifications s'explique sans doute en grande partie par l'exigence d'une publication expertisée ou, plus généralement, d'une expertise indépendante de l'activité scientifique du candidat. La liste des critères de qualifications établie en juin 1999 par la précédente commission CNU rappelait que "l'attestation la plus claire d'une telle expertise est l'acceptation dans une revue de psychologie à comité de lecture, d'un article sur les travaux du candidat". L'absence de publication expertisée n'a été compensée ni par une importante activité de communications en colloque ni même par la publication de chapitres d'ouvrages mais uniquement par la production d'au moins une expertise positive externe de l'activité de recherche du candidat. Par exemple, les articles acceptés "sous réserve de révision" ont été admis comme production expertisée lorsqu’un avis de la revue à tonalité clairement positive était joint au dossier.

 

Le critère "publication" est incontestablement le point qui a entraîné le plus d'avis négatif cette année. Lors de l'examen des dossiers, les principaux échanges concernant ce critère ont porté sur la qualité des supports de publication ou sur la nature des publications lorsque le support était" contestable " ou extérieur à la psychologie. Concernant la valeur qualifiante des revues francophones, la commission s'est référée au Répertoire des Revues de Psychologie Francophones publié en 1999 par la SFP (et qui précise s'il est fait appel à des experts externes à la revue) et à la liste des revues de psychologie clinique et de psychopathologie publiée en 1999 par l'AEPU.

Pour les revues non francophones, la commission s'est rangée à l'avis des membres de la commission.

 

En définitive, sur le critère publication l'appréciation négative a eu des motifs divers :

- absence de toute communication

- article hors champ de la psychologie dans une revue non psychologique communication(s) en colloques ou chapitre(s) d'ouvrage sans expertise externe

- revue de psychologie sans comité de lecture

- article soumis à une revue à CL sans récépissé et sans retour d'expertise

- article soumis à une revue à CL sans retour d'expertise

- article co-signé hors du champ de la thèse

- publication(s) qualifiante trop antérieure(s) à la date de soutenance de la thèse

- thèse ancienne et non-respect du "ratio" d'articles qualifiants (en moyenne un tous les deux ans)

 

Critère enseignement

L'exigence d'une expérience minimale d'enseignement de la psychologie a été appliquée plus strictement cette année. C'est seulement dans le cas de dossiers tout à fait exceptionnels sur le plan des publications que l'absence d'une telle expérience, expliquée et justifiée par le candidat, a pu être compensée.

 

Champ disciplinaire

Un nombre important de dossiers (près de 30%) ont été évalués comme" hors champ". Il s'agît pour la plupart de dossiers présentés par des candidats n'ayant pas suivi de cursus en psychologie et dont les travaux, publications ou activités scientifiques ne présentent pas d'inscription réelle dans le champ de la psychologie. Se rattachent à ce cas de figure des dossiers relevant pour une moitié des sciences de l'éducation et de la sociologie et pour l'autre moitié de disciplines diverses neurosciences, biologie, sciences du langage, philosophie, STAPS...

 

Certains dossiers apparemment extérieurs à la psychologie ont été acceptés dès lors que le dossier présenté faisait clairement apparaître, à travers des publications et des thèmes de recherches, une réorientation du candidat vers la psychologie. Dans ce cas de figure, l'absence d'un cursus ou même d'une thèse en psychologie n'a pas été considérée comme rédhibitoire. Notons aussi que pour cette catégorie de dossiers, la composition du jury de thèse (et la présence de psychologues ayant apprécié positivement le travail dans le rapport de soutenance) ou une activité d'enseignement de la psychologie prennent une importance particulière.

 

 

D  -  SEJOUR POST-DOCTORAL

 

Le ministère des affaires étrangères propose chaque année des bourses d’études et de recherche aux étudiants français souhaitant compléter leur formation à l’étranger soit en poursuivant une 3ème année de thèse ou un séjour post-doctoral à l’étranger.

 

Site à visiter : http://www.abg.asso.fr

 

 

LE MOT DE LA FIN

 

 

"Les doctorants parlent aux doctorants"

 

Vous venez de lire ou de parcourir (nous l'espérons!) ce premier ABC du doctorant ; souhaité, imaginé, conçu et enfin élaboré de manière aussi exhaustive que possible, son but est de vous éviter toutes les petites tracasseries et les heures perdues à chercher des informations de bureau en bureau et de vous faciliter votre vie de thésard. Grâce à ce petit (et formidable) guide, vous connaissez enfin ce qui vous attend pendant et après votre thèse….

 

Si la majeure partie des informations contenues dans ce document ne devrait pas être sujette à modifications, il s'avère que certaines d'entre elles devront être réactualisées peut-être chaque année : ceci sera votre travail, futur(s) représentant(s) des doctorants !

 

Voilà, voilà….nous n'avons plus grand chose à ajouter si ce n'est :

Bon courage et Bonne thèse à tous !

 

 

Nathalie Duranteau, Anne-Laure Gilet, Yann Goupil, Chrystophe Pageau

Janvier 2001

 

 

Revenir au début de la page